Voyage en France de cabane en cabane avec la @lafamillecherokee !

Pour commencer, pourrais-tu nous présenter ta famille ?

Bonjour Caro. Ma famille est composée de Kares mon compagnon et Ysma notre fils de 20 mois bientôt.

Peux-tu nous parler de @lafamillecherokee ? D’où vous est venu l’idée de cette aventure ?

La Famille Cherokee est née 2 fois. La première en juillet 2020 quand mon compagnon s’est offert une Jeep Cherokee dans le but de déplacer cette famille que nous nous apprêtions à créer, le tout dans un véhicule sécuritaire dès la naissance de notre petit (pour celles et ceux qui nous connaissent d’avant, notre van ne permettait pas d’installer un siège bébé, nous nous en sommes donc séparé à mon plus grand regret).

La 2nde en janvier 2021 alors que notre bébé avait à peine 6 mois. Nous avions, comme le monde entier, vu nos frontières se fermer en 2020 et l’arrivée de notre enfant nous avait parallèlement assigner à résidence ou presque. C’était sans compter sur notre besoin de bouger. Si on ne pouvait plus voyager à l’étranger alors nous allions voyager en France. Mieux encore nous allions (re)découvrir notre pays à travers le prisme des cabanes en bois qui agrémentent nos plaines et nos forêts.

Maintenant que tu es maman, envisages-tu le voyage différemment ?

J’avais tellement fantasmé le fait de trimballer mon petit de pays en pays, de lui faire prendre l’avion gratuitement aussi, de ne pas changer nos habitudes ou presque en faisant « comme avant » que je suis assez frustrée d’avoir mis mes envies de voyages lointains au placard depuis 2 ans. Même si je n’ai pas expérimenté le voyage au-delà des mers, on a eu le luxe de lui faire découvrir nos terres. Dans 1 mois, nous nous envolons pour le Maroc, ce qui me rend heureuse, comme l’impression de rompre la « malédiction » et d’appuyer enfin sur PLAY près avoir enclenché le bouton PAUSE depuis 2020.

Tu prends toujours ton Pola en voyage ?

Oui toujours. Le « one for me / one for you » permet de belles rencontres et de beaux échanges. Justement je les ai ressortis de leurs boites cette semaine même, l’effort de me rappeler de chacun de ces visages m’a contrainte à aller rechercher les souvenirs qui y sont liés dans ma mémoire. D’ailleurs tu me fais penser à passer commande pour le Maroc à venir.

Comment trouves-tu toutes ces merveilleuses adresses de cabanes ?

Merci les RS, AirBnb, mais aussi les nombreux livres que je possède sur le sujet. Dès que tu en cherches une, les algorithmes t’en proposent une seconde, puis une troisième, etc… La liste s’allonge et le temps manque.

Parmi toutes les cabanes que vous avez découvertes, aurais-tu un top 3 de « kids friendly » ?

La plupart des lieux où nous allons ne sont en général pas « kids friendly » du fait de la dangerosité des extérieurs (terrasse, ponton, accès, hauteur, etc.). Nous avons eu la chance d’en découvrir une trentaine alors que notre fils ne marchait pas jusqu’au jour où il est passé du statut de quadrupède à celui de bipède… Alors que nous avions eu l’autorisation du propriétaire de venir accompagnés d’Ysma à la seule condition que ce dernier ne marchait pas encore, il a fallu que ce mignon, du haut de ses 11 mois, se lève et marche une fois posé sur le sol de la cabane ! Ladite cabane est une lacustre, flottant au beau milieu d’un étang breton, accessible uniquement par barque, gilet de sauvetage de rigueur, aucun garde-corps sur la terrasse, bref DANGER OMNIPRESENT. On n’a pas pu en profiter comme bon nous semblait mais le lieu comme l’expérience (on peut y être confiné avec tout le confort nécessaire) resteront à jamais gravés.

Sinon Bleu Minuit en Alsace pour admirer le ciel depuis le lit ou le Bois Basalte en Auvergne pour la vue sur les volcans (voir des montgolfières !) et même l’Etrier des Cabanelles dans un vignoble de l’Hérault font parties de mes coups de cœur avec mon bébé. J’en ai d’autres sous le coude mais comme on ne les a pas encore diffusées sur notre compte IG, je t’en réserve la surprise.

Tes accessoires/produits pour enfants « indispensables » à mettre dans ton sac lors de vos sorties/trips en famille ?

Une certaine gigoteuse compacte Minimiz qui ne nous quitte pas depuis sa 1ere cabane pour les nuits fraiches, un porte-bébé dorsal (je possède le Up&Go de Studio Romeo et j’en suis fan) pour les ascensions dans les arbres et les randonnées d’alentours, ses lunettes de soleil en cas de météo royale, un bonnet et sa combi-pilote de petit ourson pour les matins givrés.

 

Tu as également un autre compte sur les voyages, peux-tu nous en dire 2 mots ?

En effet en 2014, j’avais lancé mon blog I.T.W.I.A ainsi que le compte Instagram éponyme @itwia dans le but de partager mes voyages qu’ils soient proches ou lointains. J’ai pu raconter l’Iran et l’Oman qui furent mes lieux de chutes à plusieurs reprises mais aussi Séoul, Stockholm ou NYC par le biais de « city-guide ». Sans oublier un onglet spécial Cabanes par lequel tout notre projet de @lafamilleCherokee a commencé sans qu’on s’en doute.

 

Avez-vous des projets de voyage en famille à l’étranger de prévus ?

Comme je te le disais précédemment, nous partons au Maroc début avril. Nous devions y séjourner 1 mois en 2020 et nous nous y rendons enfin 2 ans après. Nous avons dû corriger notre copie car les frontières maritimes n’ayant pas encore réouvertes, il nous est impossible d’embarquer à bord d’un ferry avec notre voiture. Nous allons donc revenir aux moyens d’antan en nous y rendant en avion pour le plus grand bonheur de mon fils qui les repèrent tous dans le ciel. Je crois qu’il n’est pas prêt à voir la terre de si haut. J’ai hâte de décoller simplement pour l’observer lui.

Le voyage que tu rêves de faire en famille ?

Partir 1 an à bord de notre Jeep Cherokee, agrémentée d’une tente de toit ou d’un véhicule plus grand comme un Land Rover Defender avec capsule ou plus fou car plus grand, un camion aménagé. D’ailleurs sont archivés dans mes favoris sur Le Bon Coin un Pinzgauer 712 Steyr Puch 6×6 (armée autrichienne) et un Mercedes Notin 307. Ça donne l’impression que je suis calée mais pas du tout, ce sont de longues heures à scroller mon tel quand mon fils est couché et que je ne trouve pas le sommeil, excitée par ce rêve.

 

Tes photos sont magnifiques, tu utilises quoi comme appareil ?

Il faut rendre à César ce qui appartient à César enfin… à Kares Le Roy, mon photographe de compagnon. Les clichés sur lesquels j’apparais sont issus de son Canon Mark IV ou de son Canon Eos R. Les autres images sont les miennes, shootées au Fujifilm X100-T avant qu’on ne me le dérobe en Espagne… Pour finir rien ne vaut un bon vieux smartphone, le mien un Huawei Mate 10 datant d’au-moins 5 ans. Je m’apprête à le remplacer mais je cherche un bon reconditionné avant tout.

Retrouver Charline et sa famille sur iInsta : @lafamillecherokee

et son compte ITWIA : @itwia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.